S+2 à Paris

Par défaut

Deuxième semaine à Paris.

Je commence à apprécier les nombreux avantages qu’offrent la capitale … Pouvoir se promener après le boulot et dire « Oh mais je suis à côté du jardin du Luxembourg », prendre le tram et voir au loin la Tour Eiffel scintiller. 

Et surtout penser « hum j’irai bien au musée d’Orsay … ah bah je n’ai qu’à y aller le week-end prochain !« 

En parlant de musée, hier avec des amies nous avons visité l’expo « Cheveux chéris » (au Musée du quai Branly du  mardi 18 septembre 2012 au dimanche 14 juillet 2013).J’ai pour ma part passé un très bon moment. C’est une expo très esthétique, le traitement du sujet est parfois assez léger (quelques clichés, quelques raccourcis)mais quel plaisir de déambuler dans une expo où le discours est parfaitement compréhensible, intéressant et souvent très bien exploité avec un parcours thématique (aspect ethnologique, anthropologique, sociétal, historique).

 

Publicités

S+1 à Pariiis

Par défaut

Voilà pas le temps, ni le matos (pas d’appareil photo) pour mettre à jour le blog cette semaine !

J’ai commencé un nouveau taf sur Paris alors  mon quotidien ressemble un peu à métro, boulot, dodo.

J’ai beaucoup de chance d’être pour l’instant hébergée, j’emménage dans ma chambre (oui, j’ai choisis de vivre en coloc … on est deux + la proprio) lundi prochain (pas celui qui arrive mais l’autre !).

Je suis agréablement surprise par la capitale même si j’ai eu besoin d’une bonne semaine pour m’adapter.

Hier soir c’était la Nuit Blanche ! On a fait un petit tour au musée de l’herbe (oui oui c’est bien un musée pour gosses) où il y avait une expo très ludique sur Vasarely.

Puis j’ai eu le droit à un tour Paris by Night sous la pluie et un retour en velib ! On a même diné dans un « vrai » resto japonnais (qui ne vend pas uniquement des sushis) !

Sinon niveau tricot je remercie mes plus fidèles collaborateurs : la ratp et Phildar qui font de chaque trajet en rer un moment de pur extase (ce qui faut bien le dire relève de l’exploit tant les trajets sont glauques et sportifs).

Je suis actuellement sur une écharpe fuschia pour maman avec une alternance de point mousse, jersey et riz ! Elle trop mimi !

J’ai aussi profité des 25% de réduc offert par Phildar (au passage la gérante du phildar  à la Défense est super sympa !) pour acheter de quoi faire une écharpe pour mon papa (et oui cadeau de noël oblige). Je rêvais d’apprendre à tricoter une torsade, voilà qui est fait grâce à ce super tuto ! J’adore cette écharpe !

Pr_sentation1

©http://lefildujour.canalblog.com/

Je craque !!! Pour la petite poulpe de Vekao !

Par défaut

Au cours de mes tribulations bloguesque (c’est fou le chemin que l’on peut faire en se promenant d’un blog à un autre !), j’ai croisé le chemin de Vekao ! Maman, infographiste 3D, passionnée de cinéma, de jeux vidéo, de dessin et de fait main, voici comment la blogueuse se décrit. En parcourant son blog, j’ai craqué pour une petite poulpe en amigurumi. So cute, non ?

© L’atelier de Vekao

L’+( 編みぐるみ), littéralement jouet rembourré tricoté, est l’art japonais du tricot ou du crochet de petits animaux et de créatures anthropomorphes (c’est wiki qui le dit !) !

Et comme c’est trop mignon et qu’on va toutes craquer, Vekao a pour projet d’ouvrir une e-boutique. Moi je dis que cela va marcher du tonnerre ! 

 

Une écharpe pour deux

Par défaut

 Suite à la réalisation d’une écharpe pour la maman,  j’ai eu l’idée de faire une écharpe format réduit en cadeau pour sa petite Emilie.

L’écharpe version adulte est tirée du livre Apprendre à tricoter édité aux Editions marie claire avec la participation de l’enseigne Phildar. J’ai repris l’écharpe que je trouvais un peu large. Du coup, elle est beaucoup moins longue que prévu et j’ai fait avec les deux pelotes qui me restaient une petite écharpe pour la petite Emilie. Tout ça au point de riz ! Mon point fétiche qui me donne l’impression d’être une pro malgré mon niveau grande débutante ! 

Modèle Lucie :  aig. 7,  4 pelotes rouges de partner 6 tricotées en double au point de riz avec deux fentes pour passer un des bouts de l’écharpes / Modèle Emilie : aig. 6,5, laine idem, 12 cm de large pour 90 cm de long).

J’ai d’ailleurs trouvé un super page sur le blog La Roulotte de Théo’Fil … et Elie-Fée ! renseignant sur les dimensions des écharpes pour adultes, enfant, et bébé. Vu les dimensions de la mienne, il est fort probable qu’Émilie ne la mette pas avant ses 2 ans !

J’ai ajouté des nœuds. Merci qui ? Merci Knit Spirit ! Pas pour les caches-misères mais pour le super tuto  qui donne envie de mettre des noeuds de partout !

Bon au programme dans les jours à venir,  relancer ma recherche d’emploi car depuis une grosse semaine j’ai pas vraiment produit grand chose ! Et des headband (voir même un Défi’13 : Yes !), des snoods et un nouveau cadeau de naissance pour une petite Anaïs  !

Un petit concours super sympa !

Par défaut

En surfant sur la blogosphère, on trouve  des trucs super sympas !  A l’occasion de son centième post  sur son blog, Isa vous  propose de gagner une super pochette !

DSC06655

Mais c’est pas tout, Anémone s’est associée à ce concours et a mis en enjeu une planche de transfert « Les Moustaches » de chez Fibre & Créations !

Ce qui fait au total  cinq chances de gagner ! Vous avez jusqu’au 29 septembre minuit pour participer !

les-moustaches

Un tour de coup

Par défaut

Voici quelques mois que je me suis mise activement au tricot ! Et depuis quelques semaines, je n’arrête pas ! C’est une sorte de virus ou de drogue qui m’apporte tellement de bien être

que je ne peux m’empêcher d’avoir en permanence des aiguilles au bout des doigts ! Je suis heureuse de vous présenter mon premier ouvrage cadeau ! La personne à qui je le destine ne risque pas de venir faire un tour ici alors je peux vous mettre une photo ! 🙂

C’est un tour de coup ultra simple (un rectangle) tricoté en 4. Il me restait une pelote et j’ai flashé sur ces couleurs parfaites pour mon amie ! Comme à l’époque je ne savais pas de boutonnière classique, j’ai simplement cousu un bouton et un lacet. 

Je commence mes cadeaux de noël avec beaucoup d’avance ! Et de un ! 

Giotto, gelati e Chianti

Par défaut

Sur le trajet retour, j’ai  longtemps réfléchi à la possibilité d’intituler cet article « Le camping really sucks ! » mais comme je suis devenue depuis peu une adepte de la pensée positive j’ai préféré relater les moments les plus magiques de mon périple en Toscane (qui ne manquent pas !). Nous avons débuté par un arrêt à La Spezia où nous avions prévu de faire une pause avant d’atteindre le dit-camping. Ce fut une superbe idée nous avons pu nous baigner en admirant le coucher de soleil profitant seuls d’une mer ligurienne aux températures digne des Caraïbes (fin de pseudo-canicule oblige !). Le lendemain nous avons attaqué la Toscane assez raisonnablement par la visite de Lucques. Magnifique petite ville médiévale, très agréable, un peu moins connue que ses consœurs Pise, Florence ou Sienne. Nous avons décidé de consacrer trois jours à Florence. Nous avons pu faire en autre une visite guidée des pièces cachées du Palazzo Vecchio (vraiment très instructive) et avons arpenté la Galerie des Offices (Que de belles choses !) et monter en haut du Duomo. Nous sommes aussi allé à Sienne. Nous avons adoré cette ville beaucoup moins bondée que Florence  puis nous avons terminé par Pise et sa fameuse tour !