Archives Mensuelles: janvier 2012

Tout le monde veut vivre

Par défaut

Hier soir , je suis allée voir Tout le monde veut vivre au Manège à Mons. J’ai adoré le texte d’Hanoch Levin. Caustique, j’ai beaucoup ri, même s’il y a des moments trash où je n’en menais pas large. La mise en scène sobre de Carole Lorang et de Mani Muller prend tout son sens grâce à un travail sur la lumière très pertinent. Chapeau bas aux comédiens qui portent le texte à merveille !

Cette pièce prouve que l’on se peut divertir sans forcément avilir.

Publicités

Mon voyage en amoureux en Flandres

Par défaut

Ce week-end fut bien chargé avec la venue de Johan en Belgique. Nous avions décidé de visiter Bruges . Nous n’avons pas regretter notre choix même si le temps ne fut pas toujours au rendez-vous ! Samedi matin, nous avons gagner la Venise du Nord via la sncb grâce à son tarif 50% week end.

Nous avons démarré par une visite du Memling museum avec un billet groupé pour l’hopital Sint Jan, la pharmacie et un petit musée qui abrite des œuvres du peintre Hans Memling. Nous avons également profité de la quiétude du Béguinage de Bruges. C’est marrant car c’est la copie conforme (l’inverse fonctionne aussi 😉 ) de celui d’Amsterdam. C’est un lieu magique totalement isolé de la ville presque hors du temps.

L’après-midi a passé à une vitesse folle car  nous nous sommes pas mal baladés dans la ville. Ainsi nous sommes arrivés chez Christiane Blondeel pour prendre notre chambre. Nous avons eu un accueil fantastique, bières belges en guise d’apéro, chambre spacieuse et confortable, salle de bain avec baignoire d’angle et en prime une petite salle de repos.

Le temps file à Bruges dans un calme étrange et nous avons bien cru que jamais nous mangerions ce samedi soir. Par chance nous avons trouvé une table au Tom Pouce et pu déguster une carbonnade flamande (viande en sauce pochée à la bière brune accompagnée de frites) et un waterzooi gantois (cuisse de poulet avec une sauce à la crème accompagné de morceaux de pommes de terre et de carottes). Ce fut succulent !

Le dimanche fut consacré à la visite du Groening museum qui malgré ses salles fermées s’est révélé être très intéressant. La fermeture des salles faisant côtoyer les primitifs flamands et les peintres contemporains belges.

L’après-midi, direction Ostende et la côte flamande ! J’ai adoré le bord de mer malgré un temps relativement agréable. La mer de toute manière cela reste toujours pour moi un spectacle magique. Nous nous sommes régalés d’une barquette de fruit de mer achetée sur le port et avons parcouru la grève et le Mu’zee (collection de peinture belge depuis 1830).

Prochain rendez-vous en amoureux : le carnaval de Binche (moins romantique mais tout aussi exceptionnel).

Golden Globes

Par défaut

Article express ! Je suis tellement heureuse !

Lorsque Peter Dinklage a reçu l’emmy award du best actor supporting en septembre dernier, ce blog n’existait pas et je n’avais pu donc partagé avec vous ma joie. Aujourd’hui, ce comédien, qui incarne à merveille, Tyrion Lannister reçoit le Golden Globe !

Tyrion Lannister est mon personnage préféré dans la Saga du Trône du fer (RR. Martin). De loin, le personnage le plus travaillé et fouillé, peut être le personnage préféré de l’auteur. Peter Dinklage a su donner corps à ce personnage qui apporte tant aux livres grâce à son humour et sa pertinence.

Saluons également la réussite de Jean Dujardin. RDV pour la nuit des Oscars le 26 février !!

Des Femmes de Wajdi Mouawad

Par défaut

Ce week-end grâce à Hélène fut un week-end « Théâtre and Co ». En effet, ce samedi j’ai assisté à une représentation intégrale (6h 30 avec entracte) de la première partie du  Projet Sophocle, Des Femmes de  Wajdi Mouawad.

Le Projet Sophocle se divise en trois parties. Des Femmes comprend Les Trachiniennes, Antigone et Electre, puis Les Héros avec Oedipe Roi et Ajax et enfin Les Mourants avec Oedipe à Colone et Philoctète.

Ma pièce préférée fut Antigone, le caractère frondeur de la jeune femme et le désespoir de son promis Hémon m’ont vraiment touché.

Le parti pris de faire intervenir un chœur rock et contemporain et la manière dont celui-ci s’accorde parfaitement avec le texte de Sophocle est des plus étonnants. Je me suis imaginée Sophocle entrain d’applaudir des deux mains ! J’ai beaucoup apprécié la prestation du chœur notamment celle de Bertrand Cantat qui se révèle (je ne suis pas familière de son œuvre) être un formidable artiste. La difficulté pour le metteur en scène étant de maintenir un équilibre entre prestation musicale et théâtrale. J’ai eu peur lors du chant d’ouverture d’assister à un (très bon) concert de Noir Désir, peur qui s’est finalement dissipée au fur et à mesure des interventions du chœur.

Pour la petite histoire, Denis Villeneuve s’est inspiré de l’œuvre de Wajdi Mouawad pour réaliser  le film canadien Incendies car à la base Incendies est une pièce de théâtre. Le succès de ce film a contribué à faire connaître Wajdi Mouawad du grand public.(Incendies c’est le film dont je parle souvent, qui m’a marqué le cerveau au fer rouge et dont j’aime raconter la noirceur du scénario)

A noter que Wajdi Mouawad revient en Belgique pour sa pièce Temps  au Théâtre Royal de Namur fin mars, qui accueillera également Des femmes le week-end prochain !

Roubaix

Par défaut

Etes-vous déjà allé à Roubaix ?

Idée étrange pour les Français, Roubaix n’étant pas vraiment classée dans le top 10 des villes les plus tendances de l’Hexagone et encore moins dans mon esprit !

Et ben, détrompez-vous j’ai vécu à Roubaix une de mes meilleurs expériences muséales de ma vie. Dans un lieu qui se prénomme La Piscine. Il s’agit d’un musée d’art et d’industrie qui fait la part belle à la sculpture et le design. Les collections ont été installées dans l’ancienne piscine (1932-1982) restaurée de Roubaix. Un endroit à la fois chic et rétro  dont l’architecture Art Déco a été magnifié par la pose de parquets dans des tons mordorés.

Mais comme mes photos sont en sépia, vous devrez me croire sur parole !

😉 Non, je plaisante. J’ai pensé à prendre quelques photos en couleur.

Le lieu est paisible, lumineux et agencé de manière à mettre le visiteur dans de bonnes dispositions.

Je ne m’y suis pas ennuyée une seule seconde.

Il a même des petits airs d’Orsay avec ses sculptures dans la fosse de par et d’autre du bassin.

Je remercie Aurélie de m’avoir fait découvert cet endroit magnifique.

Erratum

Par défaut

Loulou proteste contre la première phrase du post précédent

« La Belgique c’est le seul endroit où je n’ai pas le cafard. »

Je rectifie cette affirmation car le seul véritable endroit où je n’ai jamais le cafard c’est dans ses bras !

La Belgique c’est magique

Par défaut

La Belgique c’est le seul endroit où je n’ai pas le cafard. Une semaine en compagnie de mes collègues et de mes collocs et c’est reparti jusqu’au printemps.

D’ailleurs, je les ai même pris en photos mais comme j’ai la moitié de l’équipe j’attends encore un peu pour les poster en sépia.

Je n’ai pas écrit depuis un bout de temps mais la fin de l’année fut bien chargée, un peu comme pour tout le monde. Arrivée au 20 décembre , il était déjà temps de revenir un peu au bercail et là tout s’accélère les fêtes, mon amoureux, la famille, les amis, tant de chose à faire, à dire sans béquille sans blog.

Je suis heureuse d’être de retour au plat pays.

Et au fait Bonne année !